Le vin et notre famille : une histoire d’amour qui dure depuis les années 1800.

Des documents notariés relatifs à cette période, retracent déjà l’implication de notre Famille dans le monde vigneron : les aïeuls étaient alors propriétaires d’une parcelle de vigne en Bordelais, située en appellation Pauillac.

La Génération suivante s’est installée dans le Haut-Var, sur la commune de La Verdière.

Dans les années 1960, Julius GAÏDE, alors âgé d’une cinquantaine d’années, vigneron et artisan autodidacte, construit une tarière avec un pont arrière de frégate !

 

 

a

L’esprit de pionnier de la Famille GAÏDE a repris toute son essence lors de la vente de cette propriété dans le Haut-Var et l’achat d’une nouvelle propriété dans le Vaucluse en Appellation Côtes du Rhône.

Nous étions alors en 1972.

C’était un nouveau défi car tout était à construire.

En effet, cette propriété, à l’origine principalement axée sur la culture des pêches et des asperges, ne comprenait que 4 hectares de vignes.

 

a

Au fil des années, Julius et Thierry GAÏDE ont entrepris d’arracher les vignes et de replanter les principaux cépages des Côtes du Rhône. Julius GAÏDE mit alors tout son savoir faire pour améliorer au mieux notre propriété : le potentiel de cet homme était exceptionnel, car il était à la fois, forgeron, électricien, tourneur, soudeur, chauffagiste, plombier. Sur l’exploitation, ses réalisations sont alors nombreuses : remorques à parallélogramme, enjambeur avec cellules de traitement, conquet de réception, élaboration de cuves inox…

 

 

Lorsque son fils, Thierry GAÏDE, l’a rejoint en 1973, la synergie des deux générations a permis la progression de la propriété dans les meilleures conditions.a

En 1980, nous décidons de commencer à vinifier sur l’exploitation.Les ventes s’effectuent alors en vrac via les courtiers. Les négociants viennent, soit retirer le vin en citerne sur la propriété, soit mettre la production directement en bouteille sur le lieu de production.

En 1981, l’acheteur nous propose de présenter notre vin au concours des vins de Mâcon. Nous obtenons alors notre première médaille d’OR sur la totalité de notre production.

 

 

Dans les années 1990, Thierry GAÏDE, après avoir entrepris un aménagement foncier conséquent, construit un bâtiment d’exploitation.Son père va alors exercer tous ses talents dans l’aménagement du bâtiment et la construction d’une cuverie inox.

Une génération arrive, une génération s’en va.

 

 

 

 

a

a

Fabien GAÏDE, après avoir effectué de brillantes études d’ingénieur agronome et d’œnologue à Bordeaux encadré par M Kees Van Leeuwen ainsi que M. Roby, s’installe sur l’exploitation avec son Père en 2009.

Les expériences acquises lors de ses stages d’étude de longue durée en Californie puis en Australie, lui permettent une objectivité d’élaboration et de création à nul autre pareil.

Thierry GAÏDE valorise au mieux le savoir laissé par son Père en complémentant la cuverie et en s’occupant de la partie atelier.

Cette complémentarité familiale nous a permis, en quelques dizaines d’années de construire entièrement  une  propriété, tant par les bâtiments que par le foncier.

Nous portons avec fierté, le fruit du labeur effectué de génération en génération, dans ce travail sans complaisance qu’est le travail de la terre.

 

Bookmark and Share

Comments are closed.